« Le poids moyen des carcasses de vaches allaitantes continue de progresser de 1 à 3 kg par an selon les races », estime Philippe Dimon, de l’Institut de l’élevage, lors d’une conférence au Salon de l’agriculture le 28 février 2018 (1). Pourtant, les exigences de l’aval de la filière semblent prendre une autre orientation.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Les prix restent orientés à la hausse

L’impulsion sur les prix lancés par quelques abattoirs a généré une hausse sur l’ensemble des marchés, pour les laitières comme pour les allaitantes. Encore faut-il que ces derniers parviennent à faire accepter une revalorisation des prix au maillon de la distribution et que la consommation des ménages français suive le pas.