Sur les onze premiers mois de l’année, la production d’animaux finis dépasse de 0,9 % le niveau de 2015. Tel est le constat su ministère de l’Agriculture dans une note d’Infos rapides Agreste publiée le 30 janvier 2017.

Moins de broutards exportés

Les exportations de broutards sont en retrait de 16 % en novembre 2016 par rapport à celles de novembre 2015 qui étaient particulièrement élevées. Ce repli concerne les sujets lourds (plus de 300 kg) envoyés en Italie (–25 000 têtes). À l’inverse les ventes d’animaux légers (de 160 à 300 kg vif) ont progressé. Elles concernent le marché italien, espagnol et turc.

En décembre 2016, le marché du broutard reste perturbé. Sur l’année 2016, les exportations de broutards dépassent de 3,5 % le niveau de 2015. La fermeture du marché turc (–67 000 têtes) est compensée par la progression du marché italien et algérien.

Hausse de 0.9 % des abattages en 2016 (en poids)

Le nombre de bovins femelles de plus de 1 an abattus est supérieur de 2,8 % au niveau de 2015.

En décembre 2016, le cours des vaches de type « O » a rejoint celui de décembre 2015. Les vaches de type « R » ont un cours inférieur de 2 % à celui de 2015. Les cours de ces deux catégories sont inférieurs de 6 % sur l’année 2016 par rapport à 2015.

En décembre 2016, les abattages de taurillons sont supérieurs de 4,3 % en poids et en tête par rapport à décembre 2015. Sur l’année, en revanche, ils perdent 4,3 % en têtes et 3 % en poids.

En 2016, le prix de carcasse moyen des jeunes bovins de type « R » est en repli de 3 % par rapport à 2015. En décembre, le cours est de 3,73 €/kg de carcasse, ce qui reste inférieur de 1 % au niveau de décembre 2016.

Le nombre de veaux de boucherie abattus en 2016 est quasi stable en têtes mais augmente de 0,8 % en poids par rapport à 2015. En décembre, à 5,73 €/kg de carcasse, le cours est en repli de 5 % en glissement annuel et de 8 % au cours moyen de la période de 2011 à 2015.

Recul de 5 % des importations de viande

En novembre 2016, les exportations de viande bovine dépassent de 10 % celles de 2015 en volume et de 8 % en valeur. Les ventes vers l’Italie, l’Allemagne et la Grèce progressent. Sur l’année 2016, les exportations augmentent de 1 %.

Les importations reculent en novembre de plus de 5 % (en volume et en valeur). Par contre les achats en provenance des Pays-Bas augmentent de 3 %. Sur l’année, les importations ont reculé de 7 % en tonnes-équivalent carcasse.

La consommation est en hausse de 0,7 % en novembre 2016 par rapport à novembre 2015. Elle est cependant en repli de 1 % sur les onze premiers mois de l’année.