Le contrevenant s’expose à une amende de 1 500 euros et de 3 000 euros en cas de récidive. Le texte créé également une autre contravention en cas de non-respect de l’obligation de déclaration dématérialisée en ligne des produits faisant l’objet d’un rappel.

Retrouvez le décret.

Alexis Marcotte