La toute nouvelle société, créée en août 2017, reprend les actifs de la société Activo. « Avec le Groupe Altitude, nous partageons une même vision du veau de haut de gamme, explique Michel Bach, le président de Serval. La mutualisation de nos savoir-faire respectifs va nous permettre de pérenniser l’activité de production de veaux de boucherie de qualité qui existe sur le territoire du Limousin. »

Qualité bouchère

Le groupe Altitude se charge de l’approvisionnement en petits veaux « à fort potentiel génétique », de race limousine pure ou croisés limousins. Pour permettre l’expression de ce potentiel, l’entreprise Serval fournit des aliments d’allaitement riches, à 50 % de poudre de lait. L’élevage sur paille est privilégié. Cependant, « il n’y a pas de cahier des charges spécifique, précise Olivier Voisin, le directeur général du groupe Altitude. Mais nous nous donnons les moyens techniques pour produire un veau de haute qualité et créer une filière qui a du sens. »

20 000 veaux par an

VTL regroupe une cinquantaine d’éleveurs, qui fourniront quelque 20 000 veaux par an, dont les poids de carcasse avoisinent les 165 à 175 kg. La production est localisée en Corrèze et dans les départements limitrophes. L’abattage s’effectue à Lubersac. « Nous ciblons les boucheries traditionnelles et les grandes surfaces qui souhaitent des animaux de qualité, pour un budget un peu moindre que celui nécessaire à l’acquisition de veaux sous la mère sous label rouge », situe Olivier Voisin.

V.S.
Votre analyse du marché - Veaux

Semaine perturbée

Entre le férié du 15 août et les congés d’été, les apports de la semaine s’avèrent limités. De nombreux marchés sont restés fermés. Les intégrateurs font un tri un peu plus marqué dans les lots de veaux, mais les fourchettes de prix restent inchangées par rapport à la semaine dernière.