Les conditions de production du cahier des charges du label rouge n° LA 20/92 « viande fraîche de veau nourri par tétée au pis pouvant recevoir un aliment complémentaire liquide » et celles du cahier des charges de l’IGP « Veau du Limousin » sont modifiés temporairement par deux arrêtés parus au Journal officiel le mercredi 21 avril 2020.

Les nouvelles mesures en vigueur sont valables « à compter du 17 mars 2020 et jusqu’à quatre mois après la levée des mesures générales prises pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire », indiquent le ministère de l’Agriculture et celui de l’Économie.

> À lire aussi : « Label rouge, un mois de plus pour abattre les veaux » (09/04/20)

Les dispositions pour le veau sous label rouge

Parmi les « caractéristiques certifiées communicantes » du cahier des charges du label rouge « veau nourri par tétée au pis pour au moins 85 % de son alimentation », il est ajouté un « âge maximum de 181 jours » au lieu d’une limitation de l’âge à cinq mois et demi.

Le poids de carcasse maximum est, quant à lui, élevé à 180 kg, au lieu de 170 kg habituellement.

Les dispositions pour le « Veau du Limousin »

Concernant le cahier des charges de l’IGP « Veau du Limousin », la disposition « Ils seront abattus à un âge compris entre 3 et 5 mois avec un poids de carcasse qui pourra varier de 85 à 150 kg » est remplacée par la formulation suivante « Ils seront abattus à un âge maximum de 181 jours avec un poids de carcasse qui pourra varier de 85 à 180 kg ».

Lucie Pouchard
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Demande moins soutenue en races à viande

L’activité commerciale est très calme dans le secteur de l’aval, face à un recul de la demande dans les aloyaux. L’offre en vaches de réforme laitières correspond mieux à la demande un peu moins soutenue.