Les Français aiment les œufs. Selon une récente enquête menée par CSA pour l’interprofession française des œufs (CNPO), 3 Français sur 4 affirment que l’œuf est indispensable dans l’alimentation humaine et 98 % d’entre eux disent en consommer. Ce dernier chiffre est en hausse de 2 % par rapport à l’année 2017. Entre 2017 et 2018, les habitants de l’Hexagone ont augmenté leurs achats d’œufs en grande distribution de 1,9 % en volume et de 3,5 % en valeur.

De plus en plus d’œufs « alternatifs »

Selon cette même étude, 52 % des œufs vendus proviennent d’élevages alternatifs (sols, plein air, bio), contre 49 % en 2017.

Pour répondre aux attentes des consommateurs, la filière s’est lancée en 2016 dans une démarche de transition, explique le Comité national pour la promotion de l’œuf (CNPO).

L’objectif visé est d’élever une poule sur deux de manière « alternative » en 2022.

Pour transformer l’élevage 9 millions de poules élevées en cages en élevage plus respectueux du bien-être animal, l’investissement est estimé à 277 millions d’euros, selon le CNPO. En 2018, plus de 42 % des poules pondeuses sont dans des élevages bio, de plein air ou au sol contre 37 % en 2017 et 33 % en 2016. En 10 ans, la part des poules en élevages « alternatifs » a plus que doublé. Le CNPO est très confiant pour l’avenir et prévoit que les objectifs pourraient même être atteints avant l’échéance fixée.

Le label « Œufs de France » séduit

Les Français sont guidés par deux principaux critères dans le choix de leurs œufs : le mode d’élevage des poules et leur origine française. Ce deuxième paramètre gagne de l’importance. Selon l’enquête du CSA, 87 % s’y disent attachés en 2019, contre 85 % en 2017.

En parallèle de la transition vers un élevage sans cage, la filière a lancé le logo « Œufs de France » l’an passé. Selon le CNPO, ce dernier garantit que l’ensemble de la chaîne de production (accouveurs, éleveurs de poulettes, éleveurs de poules pondeuses, centres d’emballage et de transformation des œufs) est français. Après seulement 7 mois de présence dans les rayons, le logo est déjà connu par 41 % des Français. 78 % des Français interrogés jugent la présence du logo « Œufs de France » susceptible de les influencer.

R.H.