Signé de la main du ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, ce nouvel arrêté vient préciser et appuyer les précédentes recommandations annoncées en juin dernier lors du premier épisode caniculaire de l’année.

« Le transport routier d’animaux vertébrés vivants, réalisé entièrement sur le territoire national dans le cadre d’une activité économique, est interdit de 13 à 18 heures » dans les départements placés en vigilance canicule par Météo-France. La Nouvelle-Aquitaine, l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté ainsi que le Centre-Val de Loire sont quasi intégralement concernés.

Entré en vigueur ce jour, le texte précise néanmoins que cette interdiction de circulation ne concerne pas « les véhicules équipés de systèmes de climatisation ou d’un double système de ventilation et brumisation permettant de réguler les températures des animaux ou si le transport concerne trois animaux ou moins » ou bien lorsque ce dernier est rendu nécessaire « pour des raisons de santé ou de protection animale ».

Téléchargez l’arrêté du 23 juillet 2019.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Davantage d’offre

Le commerce de la viande est toujours plus compliqué sur la seconde moitié de novembre. Les ménages planifient leur budget pour les achats de Noël et profitent notamment des promotions du Black Friday. L’activité commerciale est moins soutenue que ces dernières semaines alors que l’offre se montre au contraire un peu plus abondante. À cette période, les éleveurs se séparent des animaux qu’ils ne vont pas rentrer dans les bâtiments pour l’hiver.
Votre analyse du marché - Ovins

Des tarifs toujours bien orientés

Les commandes étaient mesurées à la fin du mois de novembre, mais les abatteurs attendent une meilleure activité pour le mois de décembre.