Le ministère de l’Agriculture a publié dans son Bulletin officiel du 24 novembre 2016, une instruction technique visant à remettre en place un réseau de surveillance entomologique de la FCO (fièvre catarrhale ovine) pour l’hiver 2016-2017. Cette décision fait suite à la récente détection d’un foyer dû au sérotype 8 du virus.

Un dispositif allégé

Le dispositif avait été allégé cet été, après avoir permis entre novembre 2015 et mai 2016 de déterminer des périodes saisonnièrement indemnes de vecteurs. Son renforcement est nécessaire, dans l’objectif de bénéficier à nouveau de dérogations à l’interdiction de sortie d’animaux des zones réglementées.

« La période d’activité vectorielle touche à sa fin, détaille l’instruction de la DGAL (Direction générale de l’alimentation). Faisant suite à une analyse des données historiques de piégeage à une échelle plus fine, le dispositif a été simplifié avec seulement 24 zones de piégeage contre 49 au cours de l’hiver précédent. »

Cette surveillance entomologique doit courir de novembre 2016 à mai 2017.