Fini « Les Nouveaux Fermiers », place à « Happyvore » : « Oh, on a osé, on a changé de nom et ça pour le meilleur », annonce la jeune société spécialisée dans la fabrication de substituts végétaux de viande sur son site internet.

« On adopte un nouveau nom plus souple, plus fluide et surtout plus collectif, pour accueillir qui veut prendre part au mouvement, du producteur au consommateur », justifie-t-elle.

À voir aussi notre vidéo : Imitations de viande, la menace pour l’élevage (06/04/2021)

Le terme « fermier » attaqué par la Confédération paysanne

La Confédération paysanne avait annoncé le 7 octobre 2020 qu’elle comptait porter plainte contre la start-up, l’accusant de tromperie et de pratiques commerciales trompeuses dans son utilisation du terme « fermier ».

Débouté en référé faute de caractère urgent, le syndicat avait envisagé de s’associer à la plainte de l’interprofession du bétail et de la viande (Interbev), qui attaquait les termes relatifs à la filière de la viande.

À lire aussi notre dossier : Viande sans viande : un nouvel eldorado pour la finance (19/02/2020)

Raphaëlle Borget