Ces sympathisants de la cause animale avaient lancé leur projet en février dernier. Leur idée : « sauver » des poules de l’abattoir et leur offrir l’opportunité de « continuer à vivre paisiblement jusqu’à leur fin de vie et pondre à leur rythme. Nous travaillons avec des éleveurs bio qui s’engagent à ne pas envoyer leurs poules à l’abattoir, puis nous les rachetons afin de les accueillir dans notre refuge, la Maison des Poules », argumente Sébastien Neusch, le directeur général de la start-up.

6 € la boîte de 6

Ces œufs seront vendus 6 € la boîte de 6. « Ce prix permet de rémunérer correctement les éleveurs qui s’engagent dans le projet et de financer la fin de vie des poules », assure Poulehouse dans son communiqué de presse diffusé ce 5 septembre 2017. La Maison des Poules est une association qui accueillera à compter de février prochain les animaux réformés dans le Limousin, « avec 16 hectares de terrain, équipé de bâtiments mobiles et conduit selon les normes de l’agriculture biologique ».