C’est l’heure du confinement pour les volailles néerlandaises. La décision, communiquée le 26 octobre 2021, intervient après la découverte de la souche H5 du virus de l’influenza aviaire dans une ferme avicole de la province centrale du Flevoland, a déclaré le ministère néerlandais de l’Agriculture.

À lire aussi : De nouvelles mesures de prévention obligatoires contre l’influenza aviaire (01/10/2021)

Des oiseaux sauvages infectés en Allemagne

« Environ 36 000 oiseaux ont été abattus à la ferme pour empêcher la propagation du virus » de la grippe aviaire, a ajouté le ministère dans un communiqué. Le ministère a également fait état d’une augmentation des découvertes d’oiseaux sauvages morts dans le nord des Pays-Bas et d’oiseaux sauvages infectés en Allemagne.

> À lire aussi : Éleveurs de reproducteurs et couvoirs, tout savoir sur l’indemnisation après l’influenza aviaire (22/09/2021)

C’est la deuxième fois cette année que les Pays-Bas sont confrontés à cette situation. En février, un élevage de dindes du Sud avait été infecté. Les Pays-Bas avaient été le pays le plus touchés en 2003 lorsqu’une souche mortelle de la grippe aviaire H7N7 était apparue entraînant l’abattage de 30 millions d’oiseaux, selon la Bibliothèque nationale de médecine.

À lire aussi : Contre la grippe aviaire, « seule une vaccination ciblée est envisageable » (21/10/2021)

Raphaëlle Borget, avec l’AFP