« La situation nationale au regard de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) poursuit son amélioration », affirme le ministère de l’Agriculture, dans un communiqué de presse publié le 11 juin 2021. En conséquence, « la quasi-totalité du Sud-Ouest redevient indemne d’influenza aviaire et les restrictions mises en place depuis plusieurs mois dans les communes concernées sont abrogées », annonce la rue de Varenne.

À lire aussi : Les professionnels du foie gras entrevoient la sortie de crise (14/06/2021)

Fin de limitation des mouvements d’animaux

Le ministère insiste sur le « travail d’assainissement effectué dans les élevages » et le « constat de l’absence de persistance du virus » dans cette zone de surveillance renforcée du Sud-Ouest, couvrant une partie du département des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, du Gers et du Lot-et-Garonne. Les préfets de ces départements ont ainsi pris la décision de lever cette zone, « en lien avec la direction générale de l’alimentation ».

> À lire aussi : Le risque lié à l’influenza aviaire repasse à « négligeable » (28/05/2021)

Concrètement, les mesures de limitation des mouvements d’animaux instaurées depuis décembre 2020 pour contenir la progression de l’épizootie sont levées dans l’ancienne zone de surveillance renforcée. « Les mesures de prévention sanitaire générale, biosécurité dans les élevages et au cours des transports, restent toutefois toujours de mise et les professionnels tout comme les particuliers sont invités à les respecter », souligne le ministère.

Vincent Guyot