« Nous fêterons en 2022 les 35 ans du Space. C’est un âge de raison mais cela reste encore jeune ! », sourit Marcel Denieul, président du salon, lors d’une conférence de presse le 18 mai 2022 à Paris. Pour cette 36e édition, qui se tiendra du 13 au 15 septembre 2022, l’équipe organisatrice se veut « tournée vers l’avenir ». La réduction de l’impact de l’élevage sur le climat sera le thème phare de l’« Espace pour Demain », situé dans le hall 4.

La parole donnée aux jeunes

« Il faut être clair : il n’est pas question de supprimer l’élevage pour résoudre les problèmes de la planète, souligne Marcel Denieul. Les éleveurs sont au contraire au milieu de la mêlée pour réduire leurs émissions de gaz à effets de serre, tout en proposant une alimentation de qualité accessible à tous ». Une table-ronde par jour sera organisée pour offrir un temps de débat avec les visiteurs.

Cette édition promet également de donner la parole aux jeunes. « Nous travaillons avec les établissements d’enseignement agricole pour créer un espace d’expression spécifique. L’idée est que les étudiants puissent donner leur vision des métiers de l’agriculture et de l’élevage », explique Marcel Denieul. « Nous voulons inverser le dialogue et faire entendre la voix de ceux qui incarnent l’avenir de la profession », poursuit Anne-Marie Quéméner, directrice générale du Space.

La jersiaise et la blonde d’Aquitaine à l’honneur

Comme le veut la tradition, les concours sont également un temps fort du Space. Cette année, les races jersiaise et blonde d’Aquitaine seront à l’honneur pour les bovins, ainsi que la race île-de-France pour les ovins. Chacune d’elles organisera un concours national, et la jersiaise tiendra son forum européen pour l’occasion.

Par ailleurs, la vente aux enchères de génisses « Genomic Elite » se tiendra le mercredi 14 septembre 2022. Neuf races seront représentées : jersiaise, prim’holstein, normande, pie rouge, brune, montébiarde, simmental, blonde d’Aquitaine et limousine. Au moins une génisse par race sera présente au Parc expo de Rennes. Les enchères se dérouleront sur place et en ligne.

1 100 exposants inscrits

Du côté des exposants, 1 100 d’entre eux sont d’ores et déjà inscrits, « dont 185 nouveaux, et 318 internationaux », indique Anne-Marie Quéméner. En extérieur, l’exposition de matériel s’étendra sur près de 200 stands. « Comme l’an passé, nous prévoyons une fermeture à 20 h lors du dernier jour du salon le jeudi 15 septembre, pour maximiser les temps d’échanges », appuie la directrice du Space.

S’agissant des visiteurs, plusieurs délégations étrangères seront de la partie, « malgré un contexte international perturbé ». Les interprofessions avicoles du Sénégal, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Bénin et du Togo sont attendues, ainsi que des responsables professionnels du Burkina Faso. Des organisations de producteurs de lait et de volailles en provenance de l’Inde seront également présentes.

Vincent Guyot