Depuis 1950, le massif alpin a déjà connu une hausse des températures de 2°C. Cela occasionne de nombreux aléas climatiques. Et il arrive que la gestion des troupeaux en estive soit perturbée.

Les scientifiques de l’Inrae, en association avec Météo-France, ont construit un outil pour visualiser l’évolution du contexte agroclimatique des alpages sous l’effet du changement climatique. L’outil en accès libre permet de visualiser le profil climatique de 2 700 alpages des Alpes françaises.

Températures, jours de déneigement, gel

Il est ainsi possible de suivre l’évolution d’indicateurs clés comme les conditions de démarrage des végétations en alpage par exemple (déneigement, gel, températures entre autres). D’autres paramètres peuvent être suivis, mettant en avant les nouvelles contraintes pour la gestion pastorale en alpage.

Ainsi figure la date d’atteinte de certains seuils de développement des végétations en fonction de l’accumulation des températures qui permet de déduire la date de montée en alpage.

« Grâce à cet outil on note un gain de précocité de l’ordre d’une quinzaine de jours en moyenne sur la période récente par rapport à la période de référence historique (1960-1990) à l’échelle des Alpes, mais qui est aussi sujet à une forte variabilité interannuelle », soulignent les scientifiques dans un communiqué du 17 mai 2022.

Marie-France Malterre