La première action collective a été lancée le 31 octobre auprès du tribunal administratif de Paris pour obtenir l’ensemble des éléments du GPSE, groupe permanent pour la sécurité électrique dans les exploitations agricoles, né en 1999 mais dont les groupes de travail ne sont plus convoqués depuis 2002.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !