Le préfet de la Région Auvergne Rhône-Alpes, coordonnateur du plan loup, a publié le 27 décembre une note technique concernant le quota de loups à prélever pour l’année 2019. Ainsi, « le nombre maximal de spécimens de loups (mâles ou femelles, jeunes ou adultes) dont la destruction est autorisée, en application de l’ensemble des dérogations déjà accordées par les préfets ou qui pourront être accordées par eux, est fixé à 43 loups pour la période du 1er janvier au 31 décembre », décrit-il.

Ce chiffre correspond à 10 % de l’effectif estimé par l’Office national de la chasse à l’issue du suivi hivernal 2017-2018 de la population de loups. Le préfet indique que ce quota pourra être réévalué lorsque l’estimation de la population sera connue à la fin de l’hiver 2018-2019.

M.-F. M.