« Nous aurons avec [le ministre de l’Économie et des Finances] Michel Sapin au mois de décembre une réunion pour que les relations commerciales entre grande distribution, industriels et producteurs se fassent dans les meilleures conditions », a déclaré le ministre de l’Agriculture devant l’Assemblée en réponse à une question de la députée socialiste Gisèle Biémouret. Cette réunion permettra « d’anticiper une hausse du prix du lait qui sera la meilleure des réponses pour les éleveurs, en particulier laitiers, de France », a ajouté le ministre.

13 000 éleveurs français ont diminué leur production

« Les mesures de maîtrise de la production laitière que j’ai obtenues à l’échelle européenne, avec un retrait de plus d’un million de tonnes de poudre de lait, commencent à porter ses fruits et les prix du lait commencent à remonter », a-t-il rappelé. Au niveau européen, plus de 52 000 agriculteurs, dont 13 000 Français, se sont portés volontaires pour diminuer leur production en participant au programme d’aide européen, ce qui porte la réduction à plus de 1,071 million de tonnes.