Au cours des huit premiers mois de 2017, la production de porcins recule de 3,9 % en poids par rapport à la même période de 2016, indique Agreste, dans sa note d’Infos rapides. En septembre 2017, les abattages de porcins s’accroissent de près de 4 % en têtes et de plus de 5 % en poids, en glissement annuel. Depuis le début de l’année 2017, ils se réduisent de près de 3 % en têtes et en poids.

5 % d’exportation en plus

Sur le terrain commercial, en août 2017, les exportations de viande porcine s’accroissent de 5 % en glissement annuel et les importations de 4 %. Ce même mois, le solde du commerce extérieur en volume est quasi à l’équilibre.

En septembre 2017, le prix du porc baisse par rapport à août. Il recule de 4,5 % en glissement annuel et se replie de 7 % par rapport à la moyenne quinquennale de 2012 à 2016, la demande à l’exportation étant peu dynamique.

Du côté des charges d’élevage, en août 2017, le prix de l’aliment pour porcins progresse de près de 2 % en un an. Il est cependant en repli de 10 % par rapport à la moyenne quinquennale de 2012 à 2016.