L’augmentation atteint même 7,2 % de plus en tonnage, avec un peu plus de 187 000 tec, selon la note d’Infos rapides du ministère mise en ligne le 22 décembre 2017. « Depuis septembre, l’activité est plus soutenue que sur la même période de 2016, souligne la note. Le retard accumulé depuis le début de l’année s’atténue : –1,5 %, en glissement annuel. »

Les exportations ralentissent

Sur le plan commercial, la progression des ventes de viande porcine en dehors de nos frontières tend à faiblir, après une hausse marquée depuis août. « En octobre, sur 55 700 tec, 73 % s’écoulent vers l’Union européenne. Les exportations vers les pays tiers sont en repli, de 8 % en glissement annuel, en lien avec la baisse des achats de la Chine. »

Sur le front des importations, nos achats atteignent 50 100 tec, essentiellement d’origine européenne. « Les volumes espagnols sont en hausse en octobre, de 7 % en glissement annuel, et atteignent 25 300 tec, soit plus de la moitié des approvisionnements. Au total, l’excédent du commerce extérieur de viande porcine fléchit en octobre mais reste globalement positif. »

Votre analyse marché - Porcs

Hausse de 0,8 centime

Le prix de base du porc s’est établi à 1,922 €/kg ce lundi 8 août 2022, au Marché du porc breton (MPB) de Plérin, dans les Côtes-d’Armor.