Quatre-vingts porcs sont morts la semaine dernière dans une exploitation agricole du centre du pays, selon un responsable du ministère de l’Agriculture. Après de premiers tests négatifs, les suivants se sont révélés positifs dimanche, conduisant à l’abattage des 610 porcs de la ferme. « Nous gérons le bétail et désinfectons l’exploitation », a décrit le responsable, précisant que des postes de stérilisation avaient été mis en place sur les routes d’accès à la ferme.

Le gouvernement fait appel à une équipe de spécialistes pour analyser les modes de contamination possibles, a indiqué le ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

Tokyo a également stoppé les exportations de porcs après la confirmation de la contamination. Le pays a vendu environ 9 millions de dollars (environ 7,8 millions d’euros) de viande de porc à l’étranger l’année dernière.

D’après l’AFP