« L’inquiétude des éleveurs de porcs est vive sur le terrain, prévient le syndicat dans son communiqué diffusé le 13 novembre 2018. Leurs trésoreries se tendent, impactées par l’effet ciseaux de la hausse de l’aliment face à un cadran qui baisse inexorablement. Sur 2018, le prix payé éleveur en France n’a pas couvert le coût de revient ! C’est intenable ! »...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !