En mars 2017, « les abattages CVJA de porcins sont stables en têtes et en poids, en glissement annuel », indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture, publiée le 27 avril. Sur le premier trimestre, la situation est moins bonne. Les abattages diminuent de 3,5 % en têtes et de 4,1 % en tec. Toujours sur le premier trimestre, la production porcine est en baisse de 7 %.

Les exportations en bernes

En février, les exportations de porcins reculent de 15 % après la baisse des ventes vers la Chine et le Royaume-Uni. Dans le même temps, les importations ne diminuent que de 2,9 %. La balance commerciale pour les produits porcins repasse en déficit. Les prix ne sont pas encore impactés par la baisse des exportations. En mars 2017, le prix du porc charcutier classe E+S voit son prix décoller de 22 % par rapport à la même période en 2016.