« Les grèves françaises portuaires et le ralentissement de l’économie asiatique, impactée par l’épidémie de coronavirus, provoquent un léger repli des exportations de viande porcine vers les pays tiers, malgré les besoins importants de la Chine touchée par la peste porcine [africaine] », rapporte Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa note de conjoncture...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !