La cuscute, dépourvue de chlorophylle, vit aux dépens des autres végétaux et notamment des légumineuses comme le trèfle et la luzerne. Elle « s’enroule autour des tiges de la plante hôte. Elle se fixe par des suçoirs qui tirent la sève de la plante fourragère », décrit Fabien Bouchet-Lannat, conseiller à la chambre d’agriculture du Lot. La culture fourragère peut s’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !