La Chine compte maintenant des foyers de peste porcine africaine dans cinq provinces, selon l’agence de presse gouvernementale Xinhua, qui cite des statistiques issues du ministère de l’Agriculture. Pékin a annoncé au début d’août avoir détecté son premier cas dans un élevage du Liaoning (nord-est). La maladie s’est depuis répandue dans le sud du pays, avec des cas parfois distants de plus de 1 000 km, suscitant de vives inquiétudes quant à la possible contamination des porcs dans le reste du pays.

Plan d’urgence

Alors que le virus continue de se propager, le porte-parole de ministère de l’Agriculture déclare à l’agence Xinhua que l’épidémie était « pour l’essentiel sous contrôle ». Pékin a annoncé la mise en place d’un plan d’urgence en août pour éviter la propagation du virus. La semaine dernière, Ce qui n’a pas empêché l’Agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) de faire part de ses craintes la semaine dernière de voir l’épidémie s’étendre aux autres pays de l’Asie.

AFP