« Afin de respecter la législation européenne, en concertation avec la Commission européenne, la zone infectée provisoire a été révisée et remplacée par deux zones distinctes : une zone 1 et une zone 2 », rapporte l’Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), le 23 novembre 2018.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !