La myophathie atypique équine est une intoxication due à l’ingestion d’une toxine contenue dans les graines et les plantules de certains arbres. Le Respe constate une augmentation des cas ces derniers jours et recommande dans la limite du possible :

  • Temporairement limiter l’accès aux pâtures qui contiennent des plantules d’érables sycomores, voire délimiter la pâture pour éviter les zones où les plantules sont présentes en grand nombre ;
  • Réduire le temps de pâturage à quelques heures par jour. La majorité des cas constatés pâturaient plus de six heures par jour ;
  • Dans la mesure du possible, nourrir les animaux avant de les mettre dans la prairie ;
  • Organiser la rotation des pâturages pour offrir exclusivement des prairies fournies ;
  • Ne pas placer d’aliment (foin ou autre) à même le sol ;
  • Essayez de détruire les jeunes plants le plus précocement possible (tondeuse, broyeur, faucheuse de refus). Pour des raisons de protection de l’environnement, éviter les produits chimiques. Attention, n’offrez pas ces pâturages tout de suite car il a été montré que même fanées, les plantules contiennent encore la toxine. Attendez que les plantules se décomposent et que l’herbe pousse ;
  • Envisager la taille des érables à proximité des pâtures afin d’éviter la production de fleurs et de graines ;
  • Les toxines passent dans le lait et pourraient constituer un risque pour les poulains au pis.

Marie-France Malterre