« Depuis les années 1960, les surfaces en prairies permanentes ont nettement diminué », fait savoir Luc Delaby, ingénieur de recherche à l’Inrae Bretagne-Normandie lors d’un webinaire le 16 septembre 2020. L’Europe des 27 a perdu près de 5 millions d’hectares de prairies permanentes en l’espace de 60 ans, associé à une pratique moindre du pâturage pour l’alimentation des ruminants...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !