En février 2017, près de 293 000 agneaux ont été abattus, selon la dernière note Agreste du ministère de l’Agriculture. Les abattages totaux corrigés des variations journalières (CVJA) sont en repli de 4,4 % par rapport à l’an dernier. En poids, le repli est de 3,7 %. À 5,45 €/kg carcasse, le cours moyen de l’agneau chute de 8 %. S’agissant des ovins de réforme, la baisse des abattages atteint 5,3 % en têtes et 7 % en poids.

Les exportations en vif bondissent

Côté échanges en vif, en janvier, les exportations bondissent de 15 %. Les envois progressent de 18 %, soit 11 000 têtes, vers l’Espagne, mais dégringolent de 28 %, soit 1 200 têtes, vers l’Italie. À l’inverse, les importations d’agneaux et d’ovins adultes finis se replient de 21 %. La baisse touche essentiellement les Pays-Bas, avec 63 % d’achats de moins, et l’Espagne (-3 %). En janvier toujours, avec 6 100 téc, les importations de viande ovine sont en repli de 2,4 % par rapport à 2016.