L’an passé, « les exportations d’agneaux vivants dépassent de 8 % le niveau de 2018 avec, en plus des destinations traditionnelles que sont l’Espagne et l’Italie, des ventes ponctuelles vers Israël », indique Agreste, dans une note publiée le 28 février 2020. En parallèle, les importations françaises ont reculé de 0,5 % par rapport à 2018. « Les achats en provenance...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !