Avec près de 269 000 têtes, les abattages d’agneaux de décembre 2019 sont en retrait de 2,7 % par rapport à ceux de décembre 2018, c’est ce qu’indique une note d’Agreste conjoncture portant sur la production ovine. En cumul sur l’année, les abattages d’agneaux restent stables. De leur côté, les abattages d’ovins de réforme de décembre dernier reculent de 6,7 % en glissement annuel.

> À lire aussi : Ovins, prix sous pression (19/12/2019)

Des exportations d’agneaux vivants en hausse

À 6,73 €/kg, de carcasse, les cours moyens de l’agneau de décembre 2019 dépassent largement (+6 %) ceux de 2018 et de la moyenne quinquennale (+3,3 %).

En novembre 2019, la production ovine a dépassé de 5,6 % celle de 2018. Les exportations d’agneaux vivants des bassins laitiers dépassent de 2 % celles de 2018 pour s’établir à 41 000 têtes. Du côté des importations de viande ovine, elles reculent en novembre 2019 de 11 % en volume et de 6 % en valeur par rapport à 2018 en raison de la baisse de la demande.

> À lire aussi : Conjoncture, recul des importations de viande ovine (30/12/2019)

M.-A. Batut