« En pleines négociations commerciales à l’aval, les éleveurs de porcs sont pris en tenailles avec la flambée du prix des matières premières ! dénonce la FNP dans un communiqué de presse diffusé ce 24 février 2021. Le prix de l’alimentation des animaux d’élevage est en forte hausse depuis fin 2020. »

Des coûts alimentaires qui augmentent

L’association spécialisée de la FNSEA estime que l’indice du coût des matières premières utilisées pour alimenter les porcs a progressé de « 16 % en deux mois », passant de « 245 à 285 € la tonne », selon les chiffres de l’Insee (1). Et que « tout laisse craindre que cela continue » avec les mouvements de prix que connaissent les céréales et les tourteaux sur le marché mondial.

« À l’heure où l’aval de la filière finit cette semaine la négociation commerciale, industriels et grande distribution semblent toujours refuser de prendre en compte cette hausse des coûts de production, au mépris des éleveurs […] ! Que cherchent-ils ? La disparition des élevages en France ? Des systèmes intégrés industriels ? L’importation de porcs de bas de gamme ? » interroge la FNP.

Éric Roussel

(1) Institut national de la statistique et des études économiques.