La limousine a fait un retour « spectaculaire » au Sommet de l’élevage. Le concours national s’est déroulé du 4 au 6 octobre 2017 dans le Zénith qui affichait complet au cours des trois jours. De quoi faire oublier l’édition de 2015, qui a laissé un souvenir amer, alors que les animaux étaient restés dans les fermes en raison de la fièvre catarrhale ovine.

« L’éclairage a été mis au point tout spécialement pour mettre en valeur les morphologies, souligne Jean-Marc Alibert, le président de l’organisme de sélection France Limousin Sélection. 380 animaux se sont affrontés sur les rings, soit une petite centaine de moins que d’habitude, à cause d’un nombre limité de places sous les chapiteaux.

Facilités de naissance

« Les animaux étaient de très bonne qualité et d’une grande docilité, souligne Jeanne Orlianges, l’une des cinq juges qui officiait en “solo” lors des jugements des femelles. Nous avons privilégié les bassins larges, les masses musculaires et la finesse d’os. » Ce sont des critères importants pour le rendement de carcasse, apprécié des bouchers, et pour les facilités de naissance.

« Les animaux répondant le mieux aux fondamentaux de la race sont récompensés, confirme Didier Yon, juge des sections “mâles”. C’est-à-dire les animaux longs, larges, épais et fin d’os, et doté d’une bonne démarche, la mobilité étant un critère essentiel pour assurer la monte naturelle.

Rendez-vous à Châteauroux dans l’Indre, pour l’édition de 2018 du concours national…

M.-F. M.

Garniture, le prix d’honneur en femelle adulte séduit le jury grâce à un bassin large et ouvert. Sa longueur et ses largeurs ont également contribué à sa première place du classement. © Jérôme Chabanne
Hourra remporte le prix d’honneur en mâle adulte. Il est long et dispose de beaucoup de finesse d’os. Le juge a apprécié son aisance à se déplacer. © Jérôme Chabanne
Lambada, la lauréate du challenge de l’espérance femelle, est longue et « très tendue dans son dessus ». C’est une fille de Disney, qui s’est illustré dans de nombreux concours. © Jérôme Chabanne
Malibu gagne le prix du challenge de l’espérance mâle. Long et large, il porte beaucoup de viande dans son dessus et dans son arrière. Il est doté d’une cuisse longue et bien rebondie. © Jérôme Chabanne
Jamaïca, la gagnante du prix d’honneur en jeune femelle, est très équilibrée entre développement musculaire et squelettique. © Jérôme Chabanne
Loyal remporte le prix du meilleur animal qualifié à la station de Lanaud. Qualifié RJ, il a séduit le jury pour sa longueur et son épaisseur de dessus. © Jérôme Chabanne
Dragueuse, la meilleure reproductrice qualifiée RRE, est dotée d’un IVmat de 132. © Jérôme Chabanne
Avec Grenouille, le Gaec du Bois au Bé des Côtes-d’Armor remporte le prix de la meilleure reproductrice qualifiée reconnue (RR). © Jérôme Chabanne
Haomère, lauréat du prix du meilleur mâle adulte en qualités bouchères, est doté d’un bel arrondi de culotte, long et bien rebondi. © Jérôme Chabanne
Concours national limousin du 4 au 6 octobre à Cournon-d’Auvergne
Nom Père Mère Propriétaire Naisseur
Challenge de l’espérance mâle Malibu Import Cannelle RR Gaec Hilaire (19) Gaec Besse (19)
Challenge de l’espérance femelle Lambada Disney Fabiola Gaec Pimpin frères (87)
Prix d’honneur jeune femelle Jamaïqua Hippodrome Chandelle RR Gaec Pimpin frères (87)
Prix d’honneur mâle adulte Hourra Diplomate RR VS Copieuse Cesbron-Blaiteau-Lemesle (49) Gaec Lagautrière (23)
Prix d’honneur femelle adulte Garniture RR Accent MN-RR VS Darling Gaec Camus père et fils (87)
Prix du meilleur reproducteur qualifié à Lanaud Loyal Bel Orient RRE M Dalida Deshoulières Philippe (87) Gaec Poulenas (87)
Prix du meilleur reproducteur qualifié sur descendance Hertone RR VS Ertone RRE VS Baraka Gaec Bourbouloux (19) Gaec Boussotrot père et fils (19)
Prix de la meilleure reproductrice qualifiée RR Grenouille RR Cipoun RJ Vipère RRE Gaec du Bois au Bé (22)
Prix de la meilleure reproductrice qualifiée RRE Dragueuse RRE Sacripo MN RRE VS Vedette RRE Gaec Trentalaud (87)
Prix du meilleur jeune mâle en qualités bouchères Lasco Impatient Dora RR Gaec Boussotrot père et fils (19) EARL Bros (19)
Prix du meilleur mâle adulte en qualités bouchères Haomère Edam RJ Doris RRE Gaec Hupin (44) EARL Delage (19)
Prix de la meilleure jeune femelle en qualités bouchères Licorne Caméos RRE M Bianca RRE Gaec Sagne-Lescure (19)
Prix de la meilleure femelle adulte en qualités bouchères Jacquette Voilier MN RREVS Sandra RR Gaec de chez Massiat (87)
Prix d’ensemble Gaec Camus père et fils (87)
RR : reproducteur reconnu, RJ : reproducteur jeune, RR VS : reproducteur reconnu veaux sevrés, RRE M : reproducteur reconnu agréé IA viande élevage, RRE : reproductrice recommandée.