Les éleveurs sont unanimes : « C’est bon pour le moral ! » Alors qu’une nouvelle annulation du concours laitier montbéliard, se déroulant traditionnellement en avril à Saint-Paulien (Haute-Loire), se profilait à cause du Covid-19, les organisateurs ont réagi cette année avec une formule pour le moins inédite. « Nous avons décidé que, si les vaches ne pouvaient venir au juge, les juges iraient à elles ! explique Patrice Boit, animateur de « Montbéliarde Haute-Loire ». C’est ainsi que durant deux jours et demi, il a accompagné deux juges venus du Doubs dans les 48 exploitations ayant inscrit des vaches au concours de 2021 « A la ferme ».

« Attendus avec impatience par des éleveurs motivés, ils ont pu y juger des animaux bien préparés pour prétendre au titre de Miss Montbéliarde et celui de la meilleure mamelle », poursuit l’animateur.

Occitanie du Gaec Begron remporte le titre

Les résultats ont été révélés le 28 avril 2021. Avec 49 animaux répartis en sept sections, dix vaches ont été sélectionnées pour le Prix de la meilleure mamelle et quatorze pour celui de Miss Montbéliarde et ses dauphines. Occitanie (Milton sur Urbaniste) du Gaec Negron à Bains remporte le titre de Miss Montbéliarde 2021 à la Ferme et Oisive (Milton sur Italic) du Gaec des Rocs à Charraix celui de la meilleure mamelle.

Un film de ce concours audacieux est diffusé sur la page Facebook de Montbéliarde Haute-Loire et sur la chaîne YouTube « Agribeaufix 43 » grâce au travail de photos et de vidéos réalisé par Arthur Bérard, jeune youtuber étudiant au lycée agricole de Brioude.

Monique Roque Marmeys