L’Anses (1) a fait évoluer son site de télédéclaration en pharmacovigilance vétérinaire. Sa mission : collecter tous les signalements d’effets indésirables en lien ou potentiellement en lien avec l’utilisation d’un médicament vétérinaire. Ce site propose de nouvelles fonctionnalités qui en facilitent l’utilisation pour assurer une détection plus efficace des effets indésirables.

Faciliter la saisie

Qui peut déclarer des effets indésirables chez l’animal ? Les vétérinaires, les pharmaciens ou toute personne à titre individuel. Le site offre la possibilité de créer un compte d’utilisateur permettant une saisie automatique des données personnelles, de consulter l’historique de ses déclarations, d’enregistrer une déclaration pour la compléter ultérieurement…

Il est aussi possible de joindre tout document présentant un intérêt pour l’analyse de la déclaration (résultats d’analyses, photo…). Le site « s’appuie dorénavant sur la liste des médicaments vétérinaires autorisés en France, ce qui facilite la saisie pour les utilisateurs : ils peuvent en effet sélectionner les médicaments dans cette liste plutôt que saisir leur nom manuellement ».

Des données adaptées

Ce nouveau site est « compatible avec les principaux navigateurs sur PC et Mac, mais aussi depuis les smartphones et tablettes sous iOS ou Android, détaille l’Anses dans son communiqué du 13 avril 2017. Les données à saisir sont désormais adaptées afin de prendre en compte les spécificités de la médecine de groupe et de chacune des filières de production organisées. »

(1) Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.