« La Chine, déficitaire en production laitière, a une grande influence sur l’équilibre du marché mondial », a souligné Martial Marguet, le président de l’Institut de l’élevage (Idele), lors d’une visioconférence le 27 mai 2020. De fait, un quart du lait consommé en Chine est issu des importations, soit l’équivalent de 10,7 milliards d’euros en 2019 (+ 17 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !