Un conseil d’administration (CA), puis l’assemblée générale de l’interprofession laitière (Cniel) devaient se dérouler aujourd’hui, en deux temps. Mais si le CA a bien eu lieu, l’AG, quant à elle, a été ajournée. En cause, une interview de Dominique Chargé, président de la FNCL, dans le quotidien Les Échos de ce jour, intitulée « Les producteurs doivent sortir de l’asservissement aux entreprises ». Un titre qui, dans le contexte actuel de tensions au sein de la filière laitière, a quelque peu crispé les représentants de la Fnil, les laiteries privées.

Si le titre choisi par les journalistes est provocateur, Dominique Chargé « en assume le contenu », nous a-t-il fait savoir. Il estime qu’il faut sortir du rapport actuel de force, et que les choses doivent changer sur le fond.

E.C.