« En janvier 2018, la collecte de lait de vache reste dynamique dans la plupart des bassins laitiers, hormis dans le bassin Sud-Ouest où elle se tasse de 0,5 % par rapport à janvier 2017 », observe le ministère de l’Agriculture dans la note d’Infos rapides mise en ligne ce 15 mars 2018.

Sur la plupart des bassins français

Dans le Grand Ouest, les livraisons progressent de 3,3 % sur un an et de 3,7 % dans les bassins Normandie et Nord Picardie. Elles s’envolent de 7 % dans le Grand Est et de 7,3 % en Auvergne Limousin. La collecte augmente de 4,8 % dans le bassin Sud-Est et de 4,2 % dans le bassin Centre.

La part de la collecte de lait de vache bio progresse en janvier 2018 : elle représente 3,1 % de la collecte totale.

Prix en hausse sur un an

Comparé à décembre, les prix du lait standard et celui du lait à teneurs réelles sont orientés à la baisse dans la majorité des bassins laitiers : –5 €/1 000 l et –10 €/1 000 l. Les plus fortes baisses concernent le bassin Charente Poitou : respectivement –3,5 % et –5,4 %.

En revanche, par rapport à janvier 2017, ces prix sont en hausse. Celui du lait standard 38/32 g/l atteint 339 €/1 000 l en moyenne et celui du lait à teneurs réelles 363 €/1 000 l. Le premier augmente de 12 €/1 000 l et le second de 11 €/1 000 l par rapport à janvier 2017.

Des livraisons européennes à la hausse

Ailleurs en Europe, la collecte laitière a progressé de 4,1 % en décembre 2017 par rapport à 2016. En cumul annuel 2017, elle progresse de 2 % par rapport à 2016, atteignant un volume estimé à 155,3 millions de tonnes.

« Ainsi, en décembre 2017, la collecte reste toujours dynamique en Irlande (+13,6 %), progresse de 4,7 % en Italie, de 5,4 % au Royaume-Uni et de 5 % en Allemagne. En revanche, la collecte se tasse aux Pays-Bas (–0,2 %) par rapport à décembre 2016. »