Dans une note d’Infos rapides publiée ce 21 mars 2017, Agreste constate que les industriels français ont collecté 2,05 millions de tonnes de lait en janvier 2017, contre 2,173 Mt en 2016. La baisse des livraisons se poursuit donc, mais à un rythme moins important que les mois précédents. Cette baisse résulte du plan de réduction volontaire de la production et à la médiocre récolte de fourrages.

Dans tous les bassins français

Le recul de la collecte en janvier concerne tous les bassins laitiers français. « Mais cette baisse ralentit dans le Grand Ouest et en Normandie respectivement 1,9 % et 2,3 % contre 4 % et 3,4 % en décembre 2016, note Agreste. La baisse est plus marquée dans le bassin Grand Est (–10,3 %) et dans une moindre mesure dans le bassin Nord-Picardie (–4,6 %). »

En cumul sur l’année 2016, les livraisons françaises reculent de 2,5 % par rapport à 2015. Dans l’Union européenne, elles ont progressé de 0,4 % : +7,5 % aux Pays-Bas, +4 % en Irlande, +2,4 % en Pologne, +0,3 % en Allemagne, –4,3 % au Royaume-Uni. En hausse au premier semestre, elle a reculé à partir de juin pour atteindre –3,4 % au quatrième trimestre de 2016 par rapport 2015.

Quant aux livraisons de lait de chèvre et de brebis en France, elles reculent respectivement de 3,8 % et de 3,9 % par rapport à janvier 2016. Les fabrications de produits laitiers au lait de chèvre sont en forte progression alors que celles au lait de brebis présentent des évolutions plus hétérogènes.