Engagés dès juillet 2018, les travaux de l’unité de production de lait infantile « amorcent leur deuxième phase avec la création d’une tour de séchage dernière génération », annonce Sill Entreprises, dans un communiqué publié ce lundi 25 mars 2019.

Le financement de ce projet « entre dans le cadre de la mise en place d’une levée de fonds globale de 180 M€ destinée à la construction de cette nouvelle usine ainsi qu’aux Capex (1) de développement des usines actuelles sur cinq ans ». Dans le cadre du plan Junker, la Banque européenne d’investissement officialise un prêt de 40 M€, inclus dans la levée de fonds, « le reste provenant d’un pool de prêteurs privés ».

Production annuelle de 18 000 tonnes

Après les premiers essais prévus au dernier trimestre de 2020 et une livraison envisagée au début de 2021, « l’usine assurera une production une production prévisionnelle de 18 000 tonnes par an, exclusivement destinée à l’exportation vers trois grandes destinations, la Chine, le Moyen-Orient et l’Afrique », précise Sill.

L’ouverture du site devrait permettre la création d’une « soixantaine d’emplois directs, entre autres pour des postes de techniciens et d’ingénieurs ».

V. Gu.

(1) De l’anglais « capital expenditure » : dépenses d’investissements.