« La Consob a approuvé le document d’offre relatif à l’OPA […] sur les actions ordinaires de Parmalat SpA. La période d’adhésion à l’OPA débutera le 9 février 2017 et s’achèvera le 10 mars 2017 », indique un communiqué du gendarme boursier publié le 30 janvier 2017.

Le géant laitier français, qui contrôle déjà 87,74 % du capital de Parmalat, avait précisé qu’il comptait retirer sa filiale italienne de la Bourse de Milan quand il en détiendrait 90 %. Le 20 janvier, la Consob avait demandé « des informations supplémentaires, entraînant l’interruption de l’instruction jusqu’à l’achèvement du cadre informatif ».

2,80 € par action

La décision de lundi soir permet le lancement de l’OPA qui va s’effectuer au prix de 2,80 € par action.

Lactalis a pris le contrôle du groupe agroalimentaire italien en 2011 via une OPA hostile, mais a connu régulièrement de fortes tensions avec certains actionnaires minoritaires, qui lui reprochent son « opacité » et une partie de la politique engagée.

Parmi eux figure le fonds Amber Capital, qui détient un peu plus de 3 % de Parmalat et juge l’offre de l’OPA insuffisante, estimant que « le prix juste ne peut être inférieur à 4 euros ».

AFP