Dix vaches d’exception récompensées
/
  • Napole, vache aubrac de trois ans sous l’appellation « Bœuf fermier aubrac label rouge », appartient au Gaec de la Buge à Recoules-d’Aubrac en Lozère. © L. Pouchard/GFA

  • Hasley, de race salers, appartient au Gaec Dufayet, basé à Saint-Cernin, dans le Cantal. © L. Pouchard/GFA

  • Macaroni, sous l’appellation « Bœuf gascon », appartient au Gaec Lassalle, à Labastide-Esparbairenque, dans l’Aude. © L. Pouchard/GFA

  • Laïka, vache de race parthenaise sous label rouge, vient du Gaec La Gironnaise à Foussais-Payré, en Vendée. © L. Pouchard/GFA

  • Jacinthe, vache blonde d’Aquitaine de 6 ans, se retrouve de nouveau sur le ring après avoir remporté le top-price lors de la vente aux enchères de la race le lundi 24 février 2020. Cette reine de concours de 1 160 kg sous label rouge appartient au Gaec de l’Hopital à Valdallière, dans le Calvados. © L. Pouchard/GFA

  • Lisatte, vache de race rouge des prés, vient du Gaec Antoine Menard basé à Montrevault-sur-Erve, dans le Maine-et-Loire. Cette femelle n’est pas sous l’appellation label rouge, mais élevée dans le cadre de l’appellation d’origine protégée (AOP) Maine-Anjou. © L. Pouchard/GFA

  • Libye, à gauche, de race limousine, appartient au Gaec Lathière à Saint-Mathieu, en Haute-Vienne. Hippie, à droite, vient du Gaec Rouvelaud à Saint-Martin-Terressus, en Haute-Vienne également Ces deux vaches, impossibles à départager, sont récompensées aux Victoires des viandes sous label rouge. © L. Pouchard/GFA

  • Mustang, à gauche, est une charolaise qui vient du Gaec du Grand Monetois à Ecuisses, en Saône-et-Loire. Minette, à droite, appartient à l’EARL Fabien Gaudet à Marly-sur-Arroux, en Saône-et-Loire aussi. Ces animaux d’exception remportent tous deux le prix Viandes de bœuf sous label rouge, le jury ne pouvant trancher. © L. Pouchard/GFA

  • Dix vaches et leurs éleveurs récompensés à l’occasion des Victoires des viandes de bœuf sous label rouge organisées par l’interprofession du bétail et des viandes (Interbev). © L. Pouchard/GFA

Les attentes des consommateurs évoluent et la filière de l’élevage et de la viande montre qu’elle s’y adapte. Après deux éditions des « Victoires des viandes racées », Interbev fait évoluer le concours sous la dénomination « Victoires des viandes de bœuf label rouge ». Une occasion pour la filière de montrer au grand public les dix plus belles bêtes de qualités bouchères élevées dans le respect du cahier des charges du label rouge, garant d’une alimentation essentiellement issue de la ferme et de bien-être animal.

Le label rouge, reconnu de tous

« Le label rouge, qui existe depuis déjà 60 ans, est le signe de qualité le plus reconnu par les consommateurs. Nous voulons mettre en avant, par ces victoires, les races d’exception présentes sur nos territoires, le travail engagé de leurs éleveurs et l’importance que ces animaux ont pour maintenir nos 13 millions de prairies », explique Guy Hermouet, président d’Interbev bovins.

Un jury représentant les différents maillons de la filière, de l’éleveur au chef cuisinier, s’est réuni pour départager les dix plus belles vaches ou génisses allaitantes et ainsi illustrer au mieux les qualités bouchères des viandes de boeuf sous label rouge lors de l’évènement.

Lucie Pouchard