Le Sommet de l’innovation high-tech pour l’élevage (Animal AgTech Innovation Summit), qui devait se dérouler à partir du 16 mars 2020 à San Francisco est repoussé en raison du contexte sanitaire lié à la pandémie de coronavirus. Néanmoins, l’étude des dossiers déposés par les start-ups qui devaient y participer montre des innovations qui vont bouleverser la façon de travailler des éleveurs et simplifier les astreintes. En voici une sélection :

  1. Pour la surveillance autonome du troupeau

    La jeune entreprise irlandaise CattleEye a développé la première plateforme autonome de surveillance du troupeau. Elle utilise l’intelligence artificielle et le deep-learning pour analyser le comportement des animaux à partir d’images fournies par des webcams disposées dans le bâtiment.

  2. Surveiller la qualité et la quantité de l’eau

    H2Oalert, la jeune pousse néerlandaise utilise une solution connectée pour surveiller en temps réel et en permanence la qualité et la quantité d’eau à disposition du cheptel. Les éventuelles pollutions et les fuites ou colmatages dans le circuit sont détectées rapidement et l’éleveur est informé par SMS. Ce dispositif fonctionne aussi bien dans les bâtiments qu’au pâturage.

  3. Contrôler le stock d’aliment

    La jeune boîte canadienne Binsentry spécialisée dans les objets connectés s’attaque au problème de la surveillance du stock d’aliment dans les silos de l’exploitation. L’intérêt de cette solution est de rationaliser les livraisons d’aliments, en fonction des besoins et ainsi de réduire la facture de transport.

  4. Surveiller l’état des vaches

    Moonsyst, entreprise hongroise, compile les données des podomètres, du robot et de tout autre moyen de surveillance mis en place par l’éleveur pour détecter les chaleurs, le stress et les maladies.

  5. Réduire la dépendance aux antibiotiques

    General probiotics, entreprise américaine, développe des probiotiques comme alternative à certains antibiotiques.

Corinne Le Gall