Le député Bastien Lachaud « a violé une propriété privée, participé au tournage d’une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux en utilisant, sans autorisation, des images volées dénigrant l’agriculture française », dénoncent FRSEA et JA Bretagne, et l’UGPVB (Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne) dans leur lettre.

En compensation du « préjudice moral », les syndicats demandent de « traiter ces situations avec gravité et les auteurs avec sévérité. […] Nous incitons les agriculteurs victimes de ces faits à faire respecter leur droit, à porter plainte et utiliser les outils légaux pour se défendre ».

Fin des subventions aux associations extrémistes

La vidéo avait été tournée par l’association animaliste DxE. Les trois structures syndicales demandent que « dans le cadre de la prochaine loi de finances, soit mis fin au subventionnement d’État de ces associations extrémistes qui bénéficient d’avantages fiscaux au titre des dons ».

Le ministre de l’Agriculture a promis mardi de « la sévérité » pour les militants antispécistes qui s’introduisent dans des élevages, condamnant également l’intrusion du député LFI dans un élevage porcin.

S.B.