Ce cliché réalisé à quelques kilomètres de Briançon (Hautes-Alpes) a été posté au début de la semaine sur Facebook par Imagine, la radio Hautes-Alpes. Qui l’a pris ? Christian Farina qui, dans la file des commentaires qui accompagnent la photo, précise que c’est à un de ses amis italiens que nous devons cette image. Christian Farina l’a d’ailleurs diffusé sur sa page Facebook avec d’autres clichés de l’animal.

Rafale de commentaires

La photo suscite de nombreux commentaires, dont des échanges, parfois animés, entre pro et antiloup. Certains conseillent même à l’animal de retourner de l’autre côté de la frontière, en Italie expliquant que « les Italiens on comprit mais les Français restent français : un loup vite vite faut le tuer ».

Ce cliché sème toutefois le doute dans l’esprit de certains internautes qui y voient un chien. Alors qui a raison ? « Hey, les spécialistes FB, lance un internaute, vous êtes quand même très forts pour assurer que c’est un chien-loup tchécoslovaque et prendre de haut tout le monde. Vous avez peut-être raison mais aussi peut-être tort… »

« Sur une photo comme ça, prise un jour de mauvais temps et à travers une vitre, c’est compliqué d’être sûr à 100 %, poursuit-il. Ça peut très bien être un vrai loup aussi (surtout à cet endroit-là). […] Bref ! Pro (dont je fais partie) et anti-loup, vous êtes fatigants avec votre petite guérilla de clavier… C’est les mecs qui rédigent les “articles” qui doivent bien se marrer en lisant les commentaires… » Ce serait vrai si le loup n’était pas à l’origine d’une réelle détresse chez les éleveurs qui le croisent régulièrement et pas seulement sur les routes…