Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le chiffre d’affaires de Savencia progresse en 2020

réservé aux abonnés

Industrie laitière - Le chiffre d’affaires de Savencia progresse en 2020
En 2021, Savencia compte s’inscrire « dans une volonté permanente de dialogue avec ses clients distributeurs et ses producteurs de lait ». © S. Champion

L’an passé, le groupe a vu son chiffre d’affaires progresser de 3,1 % par rapport à l’année précédente. Il atteint désormais 5 160 millions d’euros. Dans un communiqué publié le 4 mars 2021, l’industriel laitier évoque ainsi « une forte résilience dans la crise » sanitaire et économique.

« Le chiffre d’affaires du Groupe Savencia Fromage & Dairy progresse au titre de l’exercice de 2020 de 153 millions d’euros ou 3,1 % par rapport à l’exercice précédent », a annoncé Savencia Fromage & Dairy dans un communiqué publié le 4 mars 2021. Son chiffre d’affaires total s’établit finalement à 5 160 millions d’euros en 2020. De quoi se prévaloir d’« une résilience forte dans la crise. »

Cette évolution résulte notamment de la prise de contrôle de la société La Compagnie des Fromages & RichesMonts (CF & R Gestion) par Savencia, une filiale commune avec la coopérative Sodiaal.

Les fromages sauvent la mise

D’après un précédent communiqué, publié le 5 février 2021, Savencia précise « qu’à taux de change et périmètre constant », le chiffre d’affaires des produits fromagers progresse de 1,7 %, quand celui des autres produits laitiers accuse un repli de 0,7 % l’an dernier.

Le chiffre d’affaires des fromages « bénéficie d’un quatrième trimestre dynamique à +3,9 % tiré par des volumes forts sur la quasi-totalité des régions, explique l’industriel. La crise sanitaire avec en corollaire la fermeture des lieux de restauration, les couvre-feux et confinements multiples, ainsi que la redécouverte du plaisir de cuisiner, ont fortement favorisé la consommation à domicile et la croissance des ventes en magasins au détriment de celles en food-service [restauration hors domicile]. »

Sur les autres produits laitiers, le repli découle essentiellement « de l’environnement sanitaire qui a limité les exportations et les ventes dans les réseaux de food-service. »

« Volonté de dialogue » avec les producteurs laitiers

Au-delà du chiffre d’affaires, le résultat opérationnel courant de l’entreprise progresse de près de 20 millions d’euros. « Les coûts spécifiques liés à la crise sanitaire ont pu être compensés » entre autres par « une gestion rigoureuse des dépenses opérationnelles ».

Quant au résultat net part du groupe, il s’établit à 78,8 millions d’euros, soit 1,5 % du chiffre d’affaires. « Les équilibres financiers restent bien maîtrisés », estime Savencia.

Pour l’année à venir, l’industriel compte poursuivre sa démarche de responsabilité sociétale en priorisant « la protection de ses salariés, son soutien à l’emploi des jeunes, ainsi que la décarbonisation de ses activités industrielles, dans une volonté permanente de dialogue avec ses clients distributeurs et ses producteurs de lait. » En parallèle, la quête de rentabilité et d’adaptabilité de l’entreprise la poussera notamment à s’intéresser « au domaine du végétal ».

Alexandra Courty
Le prix du lait recule pour les producteurs de Savencia

Dans les cours de ferme, l’ambiance est toute autre. D’après l’enquête conduite par nos confrères de L’Éleveur Laitier, « 2019 avait vu le prix de Savencia s’envoler de près de 20 €, le double d’un Lactalis, et le fromager cité comme le bon élève de la loi Egalim. 2020 marque son retour brutal dans la masse et le marché. Ses OP regroupées au sein de Sunlait y laissent le plus de plumes. » (ajouter lien vers éleveur laitier faisant le bilan du prix du lait en 202)

La marche arrière opérée sur certaines formules de prix explique ce revirement. À titre d’exemple, les producteurs bretons affiliés à l’OP Cleps ont vu leur prix du lait (42/33 qualité super A) perdre plus de 15 €/1 000 litres entre 2019 et 2020.

Le prix du lait recule pour les producteurs de Savencia

Dans les cours de ferme, l’ambiance est toute autre. D’après l’enquête conduite par nos confrères de L’Éleveur Laitier, « 2019 avait vu le prix de Savencia s’envoler de près de 20 €, le double d’un Lactalis, et le fromager cité comme le bon élève de la loi Egalim. 2020 marque son retour brutal dans la masse et le marché. Ses OP regroupées au sein de Sunlait y laissent le plus de plumes. » (ajouter lien vers éleveur laitier faisant le bilan du prix du lait en 202)

La marche arrière opérée sur certaines formules de prix explique ce revirement. À titre d’exemple, les producteurs bretons affiliés à l’OP Cleps ont vu leur prix du lait (42/33 qualité super A) perdre plus de 15 €/1 000 litres entre 2019 et 2020.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !