L’heure est au bilan. Un an après l’incendie de Lubrizol, la situation semble être revenue à la normale dans les élevages laitiers de Seine-Maritime, de la Somme, de l’Oise, de l’Aisne et du Nord. « Des analyses poussées sur la qualité du lait se poursuivent, dans le cadre du plan de surveillance des pouvoirs publics et du plan de contrôle renforcé de l’interprofession, explique Thierry Roquefeuil, pré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !