Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Vers toujours plus de services

réservé aux abonnés

Herd-book Charolais - Vers toujours plus de services
Impoli et Jikojulo, les deux grands champions du concour général agricole 2019. © Herd-book charolaisHerd-book charolais

Le Herd-book historique de la race charolaise déploie son nouveau service éCow, organise sa troisième vente aux enchères en ligne et s’engage dans un programme de recherche visant à cerner les facteurs influençant le niveau de persillé de la viande.

Début janvier, le programme éCow a fait l’objet d’une présentation aux experts raciaux du Herd-book Charolais (HBC). Ces derniers se chargent maintenant de diffuser cet outil de classement économique des vaches intratroupeau dans les exploitations. « Éleveurs et techniciens sont très enthousiastes, se félicite la directrice technique Aude Torrent, à l’occasion du SIA. En 2020, nous espérons que ce classement soit intégré à l’application smartphone lancée en 2018. »

Troisième vente aux enchères en ligne

Fort du succès de sa première vente aux enchères en ligne il y a un an, le Herd-book lance la troisième édition, du 1er au 9 mars. « Une cinquantaine de mâles sont proposés à la vente, résume le président Pascal Langevin. L’offre est variée, du mâle de 9 mois au taureau adulte, du sujet plus typé viande au sujet plus typé élevage. » Pour la première fois, la mise à prix sera fixée par le vendeur.

Programmes de recherche

Le Herd-book poursuit ses recherches sur l’influence des facteurs génétiques sur la tendreté de la viande, initiées il y a deux ans. Dans la même veine, le herd-book historique vient de signer une convention avec Evialis, pour mener des travaux sur les liens entre alimentation, génétique et niveau de persillé du produit final.

Enfin, le Herd-book et la ferme expérimentale de Jalogny (Saône-et-Loire), ouvrent une réflexion autour des solutions de monitoring pouvant aider les éleveurs en système herbager.

Valérie Scarlakens
Les charolais concourent en début de Salon à Paris

Pour la première fois, le concours général agricole charolais s’est déroulé dès le premier week-end du Salon international de l’agriculture, le dimanche 24 février 2019. « Ce changement de date a été rendu possible grâce à nos amis montbéliards, insiste Pascal Langevin, le président du Herd-book. 1 600 personnes se sont connectées sur notre site pour suivre en direct l’événement, contre 700 l’an passé. C’est aussi un moyen de davantage bénéficier de la couverture médiatique. » Retour à la normale l’année prochaine, même si le président appelle de ses vœux une alternance entre races laitières et allaitantes dans les années à venir.

Impoli et Jikojulo sur la plus haute marche

Le prix de championnat mâle revient à Impoli, du Gaec Vannier, en Saône-et-Loire. La championne Jikojulo, de chez Yves Tardif, dans la Manche, a été fortement applaudie. « Elle représente tout ce que le Herd-book et l’Organisme de sélection charolais France ont dessiné », apprécie Pascal Langevin.

Cette année, le nombre de mères suitées est plus important que d’habitude, grâce à une petite aide financière du Herd-book. Par ailleurs le nombre d’animaux proposés à la commission de recrutement, en amont du Salon international de l’agriculture, a doublé depuis deux ans, notamment dans la catégorie des animaux de boucherie.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !