Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Six étudiants motivés par le trophée des lycées

réservé aux abonnés

 - -->
Ludivine, Julien, Lucas, Alexandre, Dylan et Emma (de gauche à droite) avec leur vache Lexion. © A. Coeuru

Des étudiants en BTS au lycée agro-viticole de Crézancy se préparent au Trophée national des lycées agricoles (TNLA). La 19e édition de ce trophée se déroulera du 26 février au 1er mars 2020 à Paris à l’occasion du Salon de l’agriculture.

Julien, Emma, Alexandre, Ludivine, Lucas et Dylan, en première année de BTS Acse au lycée de Crézancy, s’attellent depuis le mois d’octobre et au quotidien à former l’équipe la plus soudée et créative en vue du Trophée national des lycées agricoles (TNLA).

Comme trois cents élèves issus d’une cinquantaine d’établissements agricoles, ils préparent le concours, qui se déroulera du 26 février au 1er mars au Salon international de l’agriculture (Sia), à Paris (1). « C’est pour vivre une nouvelle expérience que nous avons choisi de postuler et de représenter notre lycée », souligne Emma. « Cet investissement personnel nous mobilise chacun huit à dix heures par semaine, mais nous sommes soutenus par l’ensemble de l’établissement », ajoute Dylan. « Nous ne nous connaissions pas, car il fallait se décider rapidement après la rentrée, reconnaît Lucas. Finalement, nous sommes complémentaires et complices. » « Nous avons aussi la chance de disposer d’un troupeau de holsteins d’un très bon niveau génétique, poursuit Julien. Lexion, que nous allons présenter, est une belle vache de quatre ans, en deuxième lactation, assez grande, de 820 kg. »

Bon niveau génétique

Les coéquipiers lui apprennent patiemment à marcher au moins une fois par semaine, y compris pendant les vacances. Lucas est le plus expérimenté, puisqu’il a participé l’an dernier au concours de jugement d’animaux prim’holsteins du Sia, et a terminé cinquième sur quatre-vingt-dix finalistes.

Les six étudiants soignent aussi la communication. C’est Ludivine qui gère le compte Instagram : « Tout le monde propose et donne son avis. Je mets ensuite en ligne un post par jour environ. Notre objectif est d’apporter une information à ceux qui nous suivent en privilégiant la qualité. Photos, vidéos, stories et quizz présentent notre lycée, notre territoire et nos activités au quotidien. » Ils ont aussi concocté une affiche sur le thème « l’agriculture nous tend les bras », qui invite à les suivre dans cette belle aventure humaine, conduite avec un budget serré, entre 2 500 et 3 000 €.

> Voir aussi : [Vidéo] TNLA 2020 - Ces élèves qui viennent défendre leur trophée au salon (19/02/2020)

Blandine Cailliez

(1) Retrouvez toutes les équipes sur www.tnla.fr, la page Facebook TNLA, Instagram @tnla_officiel et sur Twitter avec #TNLA2020. A suivre aussi sur le site de La France agricole et du Concours général agricole de Paris.

Dix-neuf participations

« Notre lycée a répondu présent au TNLA chaque année depuis sa création, relève Serge Moroy, professeur de zootechnie à Crézancy. Nos étudiants l’ont remporté deux fois, en 2007 et 2012. Nous avons aussi accueilli des lycéens étrangers participant au trophée et tissé des liens très forts. »

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !