Un nouveau type d’arnaque se développe en France, l’achat de bétail avec des chèques en bois. « Les premiers faits remontent au début de l’été, dans le sud du pays, rapporte Fabrice Riquier », directeur référent en élevage de la chambre d’agriculture de l’Oise.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !